Chacun est dépositaire

IMG_4501

Chacun est dépositaire
de deux ou trois lieux
qui veillent sur lui

intacts
quoi qu’on leur retranche
quoi qu’on leur ajoute

sous la pluie
ou en janvier
au soleil ou sous la neige

un tas de pierre ou l’arrière d’une mécanique
la courbe d’un chemin ou un fond de jardin
une maison vide

ils perpétuent
le secret
de ce qui passe

le rais de lumière
qui fait pâlir la suie
dans les hottes des cheminées

Jean Prod’hom

Jean Prod'hom

Jean Prod'hom

Jean Prod’hom,
né à Lausanne en 1955,
marié et père de trois enfants,
vit dans le Jorat depuis 1990.


LA PART DES HOMMES, in
Études de Lettres, revue de la Faculté des Lettres de l'Université de Lausanne, Lausanne, avril-juin 1985

D
ÉCRIRE ET DÉFINIR : UNE ANALYSE EMPIRIQUE, in Le discours descriptif I, Travaux du centre de recherches sémiologiques 51, Neuchâtel 1986

DU PRONOM PERSONNEL AU SUJET DE L'
ÉNONCIATION EN PASSANT PAR LA PERSONNE : A propos des Dialogiques de Francis Jacques, in Cahiers du Département des langues et des sciences du langage 4, Université de Lausanne 1987

OBJETS DE DESCRIPTIONS ET
ÉNONCÉS DESCRIPTIFS, in La schématisation descriptive, Travaux du centre de recherches sémiologiques 55, Neuchâtel 1988

M
ÉTALOGUE, in Archimade 57, septembre 1997

PIERRES POUR LE GU
É, in À fleur de peau, Yves Zbinden, Lausanne 1998

DU R
ÉGIME DE LA MENACE À L'EXERCICE DE LA PEINE, in Éducateur 2, 3 et 4, Genève 1999

CARTE BLANCHE À GEOFFREY COTTENCEAU ET ROMAIN ROUSSET, in Museums.ch, Numéro 4, 2009

COLLECTIF, Les 807, Collection bleue, Les éditions du transat 2010

COLLECTIF les 807 saison 2, Hors collection, Publie.net 2012

LESMARGES.NET, www.lesmarges.net, ISSN: 2267-4373 2008-2014

L’AUTRE NUIT, in L’Autre Nuit, Fey 2014

À TOI L’OEIL À TOI LE MONDE À MOI CETTE CARTE BLANCHE, Anne-Hélène Darbellay & Yves Zbinden, @LAC, Vevey 2014

TESSONS, Éditions d’autre part, Genève 2014

(
À paraître) LES MARGES, Éditions Antipodes, Lausanne ?

Bilan

IMG_4502

Bilan de fin d’année sur un chemin à double ornière
des jachères et des labours
avec du rouge et du bleu qu’on ne voit pas

Jean Prod’hom

L’été retient

KICX1150 - Version 2
Edouard Monot

L’été retient
l'ombre du tilleul 
au pied du tilleul

l’hiver trace dans la neige un liseré
que nos craintes repoussées à l’intérieur des bois
ne franchissent pas

l’alternance du jour et de la nuit l’atteste
le corail flambe derrière le pare-brise
dans le gris souris de nos vies

Jean Prod’hom

On n’est jamais autant avec soi-même que sans

KICX1150
Edouard Monot

On n’est jamais autant avec soi-même que sans
interdiction donc à l’étang 
de mêler nos visages au ballet des lumières

les dessous du ciel se mêlaient à ceux du marais
réunissant en un seul lieu ce qui se fait de mieux
on allait ainsi jusqu’au soir

c’est aujourd’hui comme un pansement sur un manque
l’assurance que les visages et nos vies
s’abreuvent à une même brise

Jean Prod’hom

Le ciel

prealpes-2014-dur-hiver

Le ciel !
Ferdinand,
et le Moléson vu du Château des Jaunins

Jean Prod’hom

Folie ce matin

IMG_4425

Folie ce matin, le responsable s’était absenté; les nuages n’en ont fait qu’à leur tête. Chacun, pour autant qu’il était, s’est livré tout entier à la poursuite ou sur le dos de son voisin. Les plus agités ont trempé leurs mains dans d’invisibles bassines de lumière, en ont gardé un peu de jaune sur les doigts. D’autres, même père même mère, ont remué leur jupon sur les épaules de Brenleire et de Folliéran.
il y avait une hâte qu’on ne pouvait comprendre que par le retour imminent du patron. Tous pourtant ne se se sont pas livrés à cette bacchanale, vous auriez pu en effet apercevoir un nuage solitaire égaré dans le bois à l’avant du Gibloux. Plus à l’est une vingtaine de petits soldats, au coude à coude, alignés sur trois rangs, surveillaient le verrou de Saint-Maurice. Au milieu du ciel deux solitaires attardés semblaient absorbés dans des rêves très sérieux.
Les anciens se désintéressaient du spectacle de leurs cadets, le regard tourné vers le Jura, avec autre chose dans la tête, une méditation lente dans laquelle les hommes avaient les yeux fermés.
Les fumées des cheminées de la Broye avaient bien tenté sur terre de se mêler à la fête, avaient agité sans discontinuer un ruban; et des ronds de fumée sont montés en spirale, personne ne leur a fait signe, ils se sont évanouis.
On n’a pas vu l’arrivée du patron qui a soufflé un bon coup dans la partie et déroulé dans le ciel, depuis le centre, un bleu couleur de ciel. Restent de cette heure qu’on oubliera vite, là-haut, les lignes d’acier tracées dans le vide par d’anciennes caravelles.

Jean Prod’hom

Ne pas s’opposer

IMG_4330

Ne pas s’opposer aux modifications
ou à la disparition d’un texte qui tient debout –
pour autant qu’il ait dépassé toute attente

Jean Prod’hom

Une voix répète inlassablement

IMG_4016

Une voix répète inlassablement
qu’à la fin
tout malgré tout ira mieux

une seconde
affirme du fond de l’avenir
qu’au pire il faut s’y faire

crains aujourd’hui que la seconde
n’ait recouvert la première
en étendant son empire comme une marée noire

Jean Prod’hom

C'est un livre...

Tessons Temps Prod'hom



Lisbeth Koutchoumoff :
Le Temps Samedi Culturel ici et :

Carine Delfin sur La 1ère :
RTS

Jean-Louis Kuffer :
Mémoire vive (51)
Ceux qui ramassent des éclats de beauté

Alain Bagnoud :
Blog


Alain Schafer :
La Broye

Dany Schaer
Journal de Moudon
Echo du Gros de Vaud

Elsa Duperray
La Puce à l’oreille

Philippe Dubath et Odile Meylan
24heures 1
24heures 2


Michel Audétat
Le Matin Dimanche

Denis Montebello
Le blog de Denis Montebello

Alinda Dufey
Vigousse

Nicolas Verdan
Terre et Nature

Etienne Dumont
Bilan

Thierry Raboud
La Liberté (Fribourg)

Karim Karkeni
Sur Katchdabratch


PS
Mon rêve, moins ambitieux: que ce petit livre parvienne aux rivages bretons: Douarnenez, Paimpol, Saint-Guénolé, Roscoff,... Si vous en apercevez un dans une vitrine, avec la mer et le sable pour décor, faites une photo et envoyez-la-moi.

En s’en remettant à l’idée de vocation

chemin-vert-chataignier

En s’en remettant à l’idée de vocation
les hommes donnent un air de noblesse
au maton qui patrouille leur visage et verrouille l’avenir

Jean Prod’hom

Une vie pour quitter la partie

jura-16.15

Une vie pour quitter la partie
nu
sans arrière-pensée

Jean Prod’hom

Penser après

IMG_3083
Julian Charrière | accrochage Vaud 2014 | détail

Penser après
après après
après après après

Jean Prod’hom

La vieille dame au masque d’inuk

IMG_4239

Nous chérissons tous quelque part
une vieille dame au masque d’inuk
son silence nous rappelle la sagesse qui nous manque

Jean Prod’hom

Deux coups de godets

IMG_4253

Deux coups de godets n’auront jamais raison
de la maison de la gaieté
et de son jardin respectueux

Jean Prod’hom

La poésie

IMG_4104

Ne pas demander au ruisseau de faire déborder la mer
ne rien demander à la poésie
lui faire son lit

Jean Prod’hom

Gringalets

IMG_4209

Gringalets sous le cagnard d’août
eau froide sous la peau
os sur pilotis

Jean Prod’hom

L’oublieux se souvient avoir tout laissé

IMG_4120

L’oublieux se souvient avoir tout laissé
en vrac dans un sac
à Belle Chaux

se souvient du souffle court des linaigrettes
du parfum noir des nigritelles
de la sente de Bonne Fontaine

se souvient de l’arête dans la brouille
de la main ouverte des martinets
mais rien du sac laissé au pied de Teysachaux

Jean Prod’hom

Première neige

saut

D’avoir suivi les traces laissées par celui qui aurait dû me rester un inconnu
m’aura appris à me méfier de ce que je laisse derrière moi
averti que souvent l’inespéré nous précède et nous ramène sur nos pas

Jean Prod’hom

Bartasses pagaille

IMG_4136

Bartasses pagaille
ronces rame rame
viendront risée et sourire

Jean Prod’hom