C'est un livre...

Capture d’écran 2014-11-20 à 16.41.56



Lisbeth Koutchoumoff :
Le Temps Samedi Culturel ici et :

Carine Delfin sur La 1ère :
RTS

Jean-Louis Kuffer :
Mémoire vive (51)
Ceux qui ramassent des éclats de beauté

Alain Bagnoud :
Blog


Alain Schafer :
La Broye

Dany Schaer
Journal de Moudon
Echo du Gros de Vaud

Elsa
La Puce à l’oreille ()

Philippe Dubath
24heures

Michel Audétat
24heures


Jean Prod’hom


PS
Vous rappelle pourtant mon rêve, moins ambitieux: que ce petit livre parvienne aux rivages bretons: Douarnenez, Paimpol, Saint-Guénolé, Roscoff,... Si vous en apercevez un dans une vitrine, avec la mer et le sable pour décor, faites une photo et envoyez-la-moi.

La relation pédagogique prend fin

IMG_3971

La relation pédagogique prend fin
lorsque l’élève découvre que l’ignorance de celui qui est supposé savoir
est de même puissance que la sienne

Jean Prod’hom

L’art est une paroi vertigineuse (R. Walser)

IMG_3785

L’art est une paroi vertigineuse
dont on n’atteint le sommet
qu’en se laissant glisser

on tomberait de haut
si cils et paupières ne faufilaient
le ciel et le pré

Jean Prod’hom

La rivière

Tridel

La rivière détournée
la vallée comblée
sainte Barbe au fond d’un réduit

Jean Prod’hom

Nous avançons

saut.erable

Nous avançons sans bien savoir
faisons de la lumière avec de la nuit
dans la nuit

Jean Prod’hom

Ce qui me détourne

IMG_3907

Ce qui me détourne des fous de Dieu
ce n’est pas au grand jamais Dieu ou leur folie
mais ce à quoi ils tournent le dos : ce qui nous reste

Jean Prod’hom

Le TCPM, un club qui monte, monte, monte

Capture d’écran 2014-10-25 à 22.00.31

Il y avait de quoi se réjouir samedi passé à Ropraz, les participants au concours interne n’ont pas manqué de le faire. C’était en effet la fête traditionnelle du Trial club Passepartout de Moudon.

2velo_trial-interne_22nov2014_059_retouch1

A cette occasion, les résultats comptent moins que le plaisir de se retrouver tous : enfants, parents, frères et soeurs, responsables. C’est le moment de jeter un coup d’oeil sur la saison qui se termine et de se pencher sur la santé du club. Autour d’une fondue.
Le club est en pleine bourre, à preuve les 29 trialistes présents et leurs parents. La salle était pleine à craquer lorsque René Meyer a invité chacun des coureurs à se présenter, on n’en avait jamais vu autant. Parmi eux des tout jeunes, très prometteurs, à peine 7 ans, l’âge idéal pour commencer à pratiquer ce sport exigeant, mais qui est aussi un sport champagne. Venez les regarder sauter sur leur drôle de machine!
Comment comprendre l’attrait de ce club? Il y a d’abord l’encadrement de ces tout jeunes sportifs. Lors des entraînements, René Meyer et Jean-Daniel Savary ne les quittent pas des yeux, aidés par quelques parents qui n’hésitent pas à venir donner un coup de main le mercredi et le samedi. Il faut savoir qu’il y a quatre entraînements pas semaine : les mardi, mercredi, jeudi et samedi.

2velo_trial-interne_22nov2014_002_s

Camille Girardin de Vucherens, une fille qui progresse.

Si cette offre est aussi alléchante, c’est parce que les infrastructures du club sont exceptionnelles, certainement les meilleures de Suisse. Mais oui, à Ropraz, au Mélèze, au fin fond du bout du monde, certains viennent de loin pour profiter des installations et des compétences des entraîneurs: de Worb dans le canton de Berne, de Baulmes au pied du Jura, de Dombresson au-dessus de Neuchâtel. 
Sans que jamais le club ne vende son âme. Les sportifs qui constituent le noyau du TCPM viennent en effet de la région. N’a-t-on pas entendu à l’occasion du discours de René Meyer les beaux noms de Sarzens et d’Hermenches, Vucherens et Corcelles-le-Jorat, Sugnens et Villars-le-Comte, Oron, Marnand et Thierrens?
Le TCPM de Moudon? Un club qui monte, monte, monte. C’est bon pour le trial, c’est bon pour les enfants de la région, pour toute notre région.

Jean Prod’hom

Personne désormais

IMG_3900

Personne désormais ne se souviendra
de novembre sous les toits
des deux corps nus sous l’édredon

Jean Prod’hom

Bien se tenir

IMG_3856

Bien se tenir et être poli
éviter les gens méchants
habiter une jolie maison

Jean Prod’hom

Un bois de hêtres

IMG_3863

Un bois de hêtres
de l’encre
et un bambou

Jean Prod’hom

Loi du moindre effort

IMG_3842

Pour Stéphane

La loi du moindre effort oblige celui qui veut bien l'honorer
d'engager des travaux sans commune mesure avec le gain
Ainsi marchent de concert le progrès et l’exploitation de l’homme par l’homme

Jean Prod’hom

Serres accrochées à tapis d'aigreur

IMG_3845

Serres accrochées à tapis d'aigreur
ces beauté-là
paupières fanées

Jean Prod’hom

A la surface d’une poche retroussée

Lac Léman Corniche

A la surface d’une poche retroussée
avec la mer et le ciel au bout de la langue
et une langue qui est comme une île

Jean Prod’hom

De la phrase qui a refroidi

IMG_3807

De la phrase qui a refroidi
un sourire parfois
alors toutes les barrières se lèvent

Jean Prod’hom

Brouillard aux Tailles

Riau Graubon

La vieille de Pra Massin souriait de n’avoir eu
qu’un seul souci dont elle ignorait toujours davantage tout
mais qui s’était adouci à mesure qu’elle l’avait fait marcotter

Jean Prod’hom

Pas sûr que les gens se réjouissent avec toi

Musée romain de Vidy Tesson

Pas sûr qu’on se réjouisse avec toi
à moins qu’on ne te prenne pour un idiot
va falloir le rester

Jean Prod’hom

Te retirer sur la point des pieds

IMG_3740

Te retirer sur la point des pieds
lorsque la porte s’ouvre
tu y auras été pour quelque chose

Jean Prod’hom

L’échappée belle

L'échappée belle Chalet-à-Gobet

Existe un tiers continent dont la traversée offre à nos vies
un joli chemin en prose
que les héros d’André Dhôtel ont balisé en leur temps

Jean Prod’hom

Dans le train de 8 heures 07


IMG_3759

Pour Jean-Louis Kuffer

Dans le train de 8 heures 07 à destination de Venise
Pier Paolo Pasolini et Confucius
au fond du sac

Michaux et Simon Leys dans le brouillard
Alice Munro et Olivier Roy que je rencontrais pour la première fois
Kafka et Peter Sloterdijk

Thierry Vernet si discret
Philippe Sollers
Max Lobe et Marcel Proust évoquant les pierres de Venise

Jean Prod’hom

Le jour se lève

Cygnes Vevey

Chaque fois que le jour se levait
ça faisait coup d’état
on avait besoin d'innombrables "comme si" pour s’en remettre

Jean Prod’hom